Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
A1 PARIS APARTMENTS
6 rue des Bernardins
75005 Paris


+33 18 62 60 20 4

Sécurité : Quelle alarme pour protéger son bien ?

Protéger son bien en dissuadant d'éventuels cambrioleurs, tout en étant prévenu en cas d'intrusion, c'est le rôle de l'alarme. Rôle important dont les caractéristiques peuvent différer de manière conséquente en fonction de tous les modèles existant.

Une alarme en fonction d'un type de capteur

Afin de sélectionner l'alarme adéquate il est nécessaire dans un premier temps de réfléchir sur le type de capteur équipant le dispositif. L'utilisation des capteurs adéquates permettra de détecter une présence provoquant le déclenchement de l'avertisseur en cas d'intrusion. C'est pourquoi il est nécessaire de bien prendre le temps d'opter pour les capteurs les plus adaptés à la configuration du bien.

Le capteur de vibration, détecte les vibrations, créées par une éventuelle vitre brisée ou une serrure forcée.

Le détecteur de mouvement, déclenche l'alarme dès qu'une personne est détectée dans le champs de couverture des capteurs, de préférence placés dans un angle de pièce, en hauteur, au niveau de l'entrée du bien.

Le contracteur d'ouvrant, mis en place au niveau des ouvertures, portes ou fenêtre, déclenche l'alarme dès lors que ces dernières s'ouvrent et que l'alarme est active. De cette façon, les intrus sont dissuadés d'ouvrir en force une fenêtre ou porte. C'est pourquoi il est utile de disposer ces capteurs sur les ouvrants cachés plutôt que sur les gonds de portes ou fenêtres.


Différents avertisseurs d'alarme

Une fois le ou les capteurs adéquats trouvés il est important de choisir l'avertisseur approprié afin d'être averti d'une manière ou d'une autre lors de mouvements suspects ou d'une intrusion au niveau du bien. Il est important de vérifier dans le cas d'une copropriété si un type d'alarme ou avertisseur n'est pas prohibé par le syndicat des copropriétaires, pouvant perturber ses occupants. C'est pourquoi il existe plusieurs type d'avertisseur.

Le transmetteur téléphonique, permet de connecter l'alarme à un réseau téléphonique vers lequel des appels sont émis à une centrale prévue à cet effet en cas de détection d'intrusion.

Le transmetteur GSM, émet un texto dès qu'une intrusion est détectée dans le bien afin d'avertir d'une présence. Pour faire fonctionner ce type d'alarme, il est nécessaire de l'équiper d'une carte SIM afin d'établir un connexion au réseau de l'opérateur.

La sirène interne, est mise en place pour émettre un son puissant dans les lieux où elle est installée, avec l'objectif de forcer l'intrus à fuir une fois déclenchée et repéré.

La sirène avec flash externe, consiste à communiquer efficacement au voisinage via l'émission d'une intense lumière et d'un son qu'un intrus a été détecté à l'extérieur des lieux.


Activation et désactivation

Une alarme peut être désactivée ou activée au besoin, en fonction de l'occupation des lieux ou non. Ne pouvant être activée en permanence, les activation et désactivation sont couramment contrôlées grâce à un code prédéfinit.

Certains modèles sont composés de badges RFID, de télécommandes ou encore d'équipements domotiques connectés pouvant être directement reliés au smartphone, à une tablette ou un ordinateur. Grâce à cet équipement connecté, il est possible de gérer le système à distance, simplifiant l'utilisation en cas d'oubli.

Il existe certaines alarmes qui permettent d'activer l'alarme ou de la désactiver sur certaines plages horaires, paramétrées préalablement.


Filaire ou sans fil

Certaines alarmes sont de type filaires tandis que d'autre sont constitués de composantes sans fils, ces types proposant des atouts comme des désavantages.

L'alarme filaire, est plus fiable pour un pris plus abordable, en revanche elle s'avère être plus compliquer à mettre en place. Il peut être intéressant d'opter pour ce type d'alarme au moment d'un projet de construction pour que son installation soit pleinement maitrisée et réfléchie.

L'alarme sans file, est bien plus simple d'installation, un réel avantage pour une installation dans un logement ancien où l'installation n'a pas été envisagée lors de sa construction passée. Grâce à ce type il est offert la possibilité de déplacer les capteurs à sa convenance mais il est en revanche nécessaire de vérifier la bonne alimentation en énergie des piles, tout en considérant des éventualités de brouillage de signaux radios.


Une alarme aux normes

La caractéristique clé à vérifier sur l'alarme choisie correspond à la validation de la norme NF A2P - Alarme Protection Prévention. Cette norme garantissant un dispositif sécurisé et sécurisant. Il est fortement recommandé de ne pas faire l'impasse sur cette norme, cette dernière protégeant le logement et les biens en son sein.

Dans le scénario de l'installation d'alarme sans fil, la norme CE vient compléter la protection par un niveau de fiabilité supplémentaire, puisque ces dernières indiquent la validation d'un test préalable.

Enfin, la norme européenne EN 5131 correspondant à une certification étant gage de qualité est, elle aussi, fortement recommandée pour garantir une sûreté maximale.


Autonome ou connecté sur un central télésurveillance

Le dernier paramètre de sélection correspond à la connexion à un central de télésurveillance ou à l'autonomie de l'alarme. Les alarmes reliées à un central de télésurveillance communiquent directement à ce dernier qu'une intrusion a été détectée. Une fois l'information reçu par le central, ce dernier prévient le propriétaire et s'assure que l'information ne correspond pas à une fausse alerte. Grâce à la vidéosurveillance il est éventuellement possible de contrôler les lieux ou de contacter les gendarmes pour intervention en cas de réelle menace. Option des plus intéressante dans le cas où les lieux ne sont pas à proximité immédiate ou en période de vacance.

Les alarmes autonomes avertissent directement le propriétaire en cas d'intrusion, devant procéder à toutes les vérifications effectuées par le central de télésurveillance.


   

    Partager sur :

Jean-Hugues Pourtal - 10/02/2021