Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
A1 PARIS APARTMENTS
6 rue des Bernardins
75005 Paris


+33 18 62 60 20 4

Immobilier à l'approche du déconfinement le 11 mai ?

Le déconfinement devrait avoir lieu le 11 mai, comme Emmanuel Macron a décidé de le révéler dans la soirée du 13 avril 2020. Ainsi des centaines de milliers de Français devraient progressivement reprendre leur activité professionnelle. Bien que ce jour semble lointain, il permet d'offrir un peu plus de visibilité aux personnes qui ont un projet immobilier et de tirer parti de ce temps, tout en se positionnant pour d'autres.

Depuis l’annonce du confinement les agences immobilières ont été contraintes de fermer leurs agences physiques mais surtout d’arrêter les visites d’appartement. Élément central d’un processus de vente et d’achat. Laissant l'évolution du processus de transaction dans un flou total, jusqu'au 3 avril avec le décret n°2020-395 autorisant l'acte notarié par comparution à distance pendant la période d'urgence sanitaire.


Une visibilité accrue pour les acquéreurs, vendeurs et professionnels du marché immobilier

Pour les acquéreurs, en particulier ceux dont l'achat immobilier est sur le point d'être finalisé, c'est une excellente nouvelle. A ce jour ils auront la possibilité de définir une date bien précise, pour la reprise du processus dans lequel ils étaient initialement engagés.

Pour les vendeurs, il en est de même pour ceux dont la vente s'était retrouvée contrainte par le confinement, un heureux événement se profile. De même pour les vendeurs ayant mis à profit le temps du confinement à leur disposition pour valoriser leur bien, prêt à trouver un acquéreur une fois le marché relancé. 

Pour les professionnels du marché immobilier, cette nouvelle annonce est une perspective positive à l'horizon. Mais pourtant cela ne signifie pas que l'activité va repartir sur un tempo identique pré-confinement. Parallèlement à l'économie globale, la relance se développera graduellement, sur le rythme du déconfinement. Les portes des agences rouvriront donc à condition que l’ensemble des acteurs (agents, diagnostiqueurs, établissements financiers, notaires...) puissent travailler sans aucune restriction.


Une reprise graduelle

Il est de deux ordres différents concernant le retour du marché immobilier. Une réelle reprise à compter de septembre si les les mesures prises par le gouvernement pour soutenir l’économie sont favorables. Afin de redonner confiance à la demande, fortement impactée par la crise. Ou dans le cas contraire, ajourner les projets n'ayant pas pu voir le jour avant le confinement jusqu'à l'année prochaine, les propriétaires se réfugiant dans la valeur sûre qu'est la pierre.

L'expertise générale de l'immobilier est globalement portée sur le premier ordre avec une reprise courant septembre. L'urgence étant donc de s'affairer aux dossiers actuels, soit approximativement 150 000 actes de ventes non signés en mars et avril en agence notariale ainsi que la reprise des accords de crédits influant sur les conditions suspensives.



   

    Partager sur :

Jean-Hugues Pourtal - 14/04/2020