Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
A1 PARIS APARTMENTS
6 rue des Bernardins
75005 Paris


+33 18 62 60 20 4

Crise économique : sortir gagnant avec l'immobilier

Les prix de l’immobilier sont au plus haut depuis une décennie, et ont encore été en hausse durant le 4ème trimestre 2019. Tout en marquant un nouveau record sur le nombre de transactions réalisées avec 1 068 000 de ventes dans l'immobilier ancien. Cependant le 2nd trimestre 2020 va se voir fortement perturbé par les mesures liées au confinement.


Le marché est resté dynamique en début d'année, observant une hausse des ventes, mais parallèlement une chute des souscriptions de crédits. Les notaires recommandaient la vente plutôt que l'achat, tout en indiquant une stabilisation de la courbe des prix.

Actuellement, dans l'état de la période traversée, il reste impossible de déterminer précisément et fiablement l'évolution des prix de l'immobilier à long terme.


Comment évoluera le volume de ventes immobilières durant la crise ?

Les expertises tablent sur une réduction de 15 à 20% du volume des ventes de 2020 en comparaison à 2019, une baisse relativement élevée. Toutefois, il faut noter que 2019 étant une année record en terme de transactions, 2020 devrait comporter un nombre important de ventes. En s'accordant aux pronostics, entre 850 000 et 910 000 ventes devraient être réalisées.


Comment les prix de l'immobilier ont-ils déjà évolué durant le confinement ?

L'évolution des prix est corrélée à de nombreux facteurs, économiques, sociologiques et politiques. L'attitude des banques vis à vis des taux d'emprunts, ainsi que de le rythme de reprise après le déconfinement détermineront le redressement du marché immobilier. Celui-ci est sensiblement dépendant du facteur psychologique des acquéreurs et vendeurs. Le marché se grippant dans le cas où les acheteurs se placent dans une situation d'attente, immobilisant les vendeurs.

Néanmoins, si l'évolution des prix reste ambitieux à déterminer de manière précise sur le long terme, une nouvelle de taille est à constater : un nombre important d'annonces ont vu leur prix diminuer de manière conséquente. Cette fluctuation met à jour l'inquiétude des vendeurs qui souhaitent récupérer leur argent en supposant que les prix vont baisser en continuant d'attendre.

Castorus, site actualisant les baisses et hausses de prix des annonces immobilières de Paris en temps réel.

Castorus, site actualisant les baisses et hausses de prix des annonces immobilières Françaises en temps réel.

Ces modifications annoncent-elles le revirement d'une période haussière touchant à sa fin ou d'un simple contrecoup temporaire causé par la suspension momentanée des transactions ?

Dans les semaines à venir, il est fort possible de voir apparaître de bonnes affaires pour les acquéreurs, certains propriétaires pouvant être dans la nécessité de récupérer leur liquidité immobilisées dans la pierre.

Une ordonnance rectificative est prévue de passer en conseil des ministres mercredi 15 avril, a annoncé la Garde des Sceaux Nicole Belloubet. Ces rectifications porteront sur les délais, dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Permettant aux acquéreurs, vendeurs et professionnels du secteur de se positionner plus stratégiquement et de se projeter vers un déconfinement prévu pour le 11 mai. 



   

    Partager sur :

Jean-Hugues Pourtal - 15/04/2020